Master Biologie Santé

PDF
Vous êtes ici :

Master Biologie Santé

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé

Présentation

Objectifs de la formation

Cette formation s’adresse à des étudiants ayant un parcours universitaire scientifique qui souhaitent acquérir une spécialisation dans le domaine de la physiopathologie humaine.

Elle s’adresse aux étudiants ayant une licence à connotation biologique/biochimique/santé (pour le niveau M1) ou aux étudiants titulaires d’une maîtrise ou d’un M1 à connotation biologie et physiologie (pour le niveau M2).

Les personnes possédant une expérience professionnelle, ou un diplôme français ou étranger de niveau bac + 3 pour une admission en M1 ou Bac+4 pour une admission en M2 autres que ceux qui sont cités ci-dessus devront avoir leur niveau validé par une commission de validation des acquis. En M2, l’admission se fait sur dossier dans la limite des places disponibles.
Une commission de recrutement se réunit pour examiner les dossiers de candidature pour une inscription en M1 et M2 et effectue un classement des dossiers en fonction des résultats antérieurs, des compétences du candidat dans les pré-requis de chaque UE, de sa motivation et de son projet de stage. Dans le cas ou le nombre de dossiers de candidature excède celui des places disponibles une liste d’attente sera établie.

 

Programme de la formation

Organisation

Offre accréditée.

Réglementation d’activités :

Ce Master est conforme au système Européen. Il est accessible avec une licence ou équivalent Il s’agit d’une formation universitaire validée par 120 crédits ECTS. Elle se déroule sur 4 semestres de 30 ECTS chacun. La majorité des unités d’enseignement (UE) sont consacrées à la connaissance fondamentale et pratique des techniques de pointe en biologie et des problématiques actuelles du domaine de la biomédecine, dans la plupart des UEs, une place importante est réservée à l’expérimentation en recherche aux travers de publications scientifiques.

Les autres enseignements contribuent à une solide formation scientifique pluridisciplinaire et au développement de compétences transversales (culture générales, langue étrangère, communication).

Chaque UE fait l’objet d’évaluations notées ; selon les UE, essentiellement sous forme de contrôles continus (travaux pratiques et/ou travaux dirigés) et d’examens terminaux écrits, de rapports (en particulier pour le stage) et d’exposés oraux. Les cours seront majoritairement en anglais dans le cadre de la formation en M2.

  • M1: Immunologie, Biochimie, Neurologie, Endocrinologie, Génétique, Epidémiologie, Bioinformatique, Biostatistiques, Virologie, infectiologie.

  • M2: Bases moléculaires et cellulaires des pathologies, projet de recherche, Immunopathologie, périnatalité, endocrinologie

Atouts

Opportunité de certification durant la formation

C2I

Opportunité de stage

Oui

Opportunité de Mobilité nationale et internationale

L’Université de Kiel en Allemagne et l’Université de Tromso en Norvège.

Admission

Condition d'accès

Accès sur dossier selon les modalités d’examen arrêtées par le conseil d’administration du 13 février 2017.

Consulter les règlements pour l’accès à la première et à la deuxième année du diplôme de master.

Public cible

  • Etudiants avec une licence dans le domaine de la santé humaine (pour le M1)
  • Etudiants avec un master dans le domaine de la santé humaine, praticiens hospitaliers (M2)

Pré-requis nécessaires

Cette formation s’adresse à des étudiants ayant un parcours universitaire scientifique en santé qui souhaitent acquérir une spécialisation dans le domaine de la physiopathologie.
Elle s’adresse aux étudiants ayant une licence à connotation santé humaine, avec une formation en biologie/biochimie (pour le niveau M1) ou aux étudiants titulaires d’une maîtrise ou d’un M1 à connotation biologie et physiologie (pour le niveau M2).
Huit étudiants en DFGSM2 ‘médecine’ pourront suivre aprés validation par le conseil d’UFR, des UEs (15 ECTS au total) et obtenir une équivalence de M1 à l’issue de leur formation en DFGSM3. Les personnes possédant une expérience professionnelle (Praticiens hospitaliers, PE), ou un diplôme français ou étranger de niveau bac + 3 pour une admission en M1 ou Bac+4 pour une admission en M2 autres que ceux qui sont cités ci-dessus devront avoir leur niveau validé par une commission de validation des acquis. En M2, l’admission se fait sur dossier dans la limite des places disponibles (validée en conseil de fac). Une commission de recrutement comprenant plusieurs enseignants de l’équipe pédagogique se réunit pour examiner les dossiers de candidature et effectue un classement des dossiers en fonction des résultats antérieurs, des compétences du candidat dans les pré-requis de chaque UE, de sa motivation et de son projet de stage. Dans le cas ou le nombre de dossiers de candidature excède celui des places disponibles une liste d’attente sera établie.

Et après

Compétences acquises

En plus d’une connaissance affirmée des fondements scientifiques d’une activité professionnelle, une formation de ce type nécessite la maîtrise de processus de conception ou de recherche.

  • Compétences scientifiques générales
  • Respecter l’éthique scientifique
  • Connaître et respecter les réglementations
  • Faire preuve de capacité d’abstraction
  • Analyser une situation complexe
  • Adopter une approche pluridisciplinaire
  • Mettre en oeuvre une démarche expérimentale
  • Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données incluant les logiciels de bibliographie
  • Utiliser des outils mathématiques et biostatistiques
  • Travailler en autonomie
  • Utiliser les technologies de l’information et de la communication.
  • Effectuer une recherche d’information
  • Mettre en oeuvre un projet : définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action.
  • Proposer un programme de recherche, une équipe et une organisation fonctionnelle
  • Réaliser une étude

Poursuite d'études

Thèse de sciences

Savoir-faire et savoir-être validés

Le diplômé de MASTER Biologie santé peut prétendre à des emplois diversifiés dans lesquels seront mises en oeuvre les activités suivantes :

  • Transmission du savoir, diffusion des connaissances, communication et animation scientifique, enseignement
  • Recherche fondamentale ou appliquée, expérimentation en laboratoire, centre de recherche ou sur le terrain
  • Recueil et gestion de données et notamment en épidémiologie et biostatistiques
  • Gestion et résolution de problèmes dans les différents domaines de la Biomédecine Mise au point de techniques (biotechnologies), installation, maintenance et vente d’appareillages spécifiques

Principaux secteurs d'insertion professionnelle et principaux débouchés

Secteurs d’activités :

  • Recherche en Biochimie, Biologie Moléculaire, Biomédecine, santé publique
  • Recherche-développement en biotechnologie

    Types d’emplois accessibles :

  • Assistant ingénieur
  • Attaché de recherche clinique (ARC)
  • Ingénieur de recherche et d’étude
  • Ingénieur police scientifique
  • Ingénieur sanitaire
  • Journaliste scientifique
  • Expert, consultant pour un bureau d’études
  • Enseignant en lycée professionnel
  • Formation recherche pour les praticiens hospitaliers
  • Formation recherche pour les futurs doctorants

Infos pratiques

Lieu(x) de déroulement de la formation

  • Bellepierre
  • Campus du Moufia

Public concerné

  • Formation initiale

Contact(s)

Contact(s) administratif(s)

Service de la scolarité


Tél : 0262904335

Email : sante @ univ-reunion.fr

Contact(s) pédagogique(s)

Gasque Philippe


Tél : +262262904306

Email : Philippe.Gasque @ univ-reunion.fr